Un dojo inspiré pour la pratique multisports

A la recherche d’une activité sportive pour vos enfants au coeur du 15ème arrondissement, la pratique des arts martiaux est une réponse aux avantages multiples.

Les arts martiaux mêlent dans leur apprentissage la dimension physique, spirituelle et morale avec pour but la maîtrise de soi.

Proposer cet enseignement dès le plus jeune âge complète et soutient harmonieusement l’éducation à la maison et les principes scolaires en plus des nécessaires besoins d’activité physique des enfants citadins.

C’est à la fois une éducation du corps, du coeur et de l’esprit.

Le Dojo porte le nom de Shiseikan qui signifie pratique avec coeur.

APPROCHE SENSITIVE ET ENSEIGNEMENT PARTAGÉ

Situé au 75 rue Lecourbe, le Dojo SHISEIKAN , a été crée en 1947 par Luc Levannier, un pionnier des arts martiaux et du Judo en France.

L’enseignement supervisé par Stéphane Chovet (ceinture noire de Judo et Karaté) est aligné sur les préceptes fondateurs de Jigoro Kano:  la souplesse du corps et de l’esprit.

Accessible aux enfants dès 5 ans, la pratique de l’art martial commence sous un angle global multisport (Judo, Ju-Jitsu, self-défense)  afin de les initier sans les cloisonner dans une seule discipline et adaptée selon les tranches d’âge. (5-6 ans, 6-9 ans et 9-13 ans)

L’élève approche ainsi les principes et les valeurs des arts martiaux sans compétition:

Apprendre à se connaitre, progresser, respecter l’autre et se respecter soi-même.

Dans cet espace, « où l’on pratique avec coeur », l’enfant apprend des stratégies, la mobilité en harmonie, la maitrise de lui-même à travers un enseignement dédié à l’épanouissement et au sens profond du mouvement.

Des élèves plus avancés viennent dans les cours des plus jeunes montrer l’exemple mais également continuer de parfaire leur apprentissage.

Les enfants en lien les uns avec les autres développent leur observation et leur responsabilité et sont motivés par cet esprit de groupe.

Pour les plus jeunes, c’est l’occasion de découvrir le fruit du travail individuel, de l’entrainement et d’être aidés si besoin.

A travers le passage de grade (passage à la ceinture supérieure),  l’enfant mesure ses progrès, le chemin devant lui et partage avec les autres enfants l’évolution de leur apprentissage collectif.

Et c’est une belle récompense pour la confiance en soi!

CONNAISSANCE DE SOI, DES AUTRES ET DU MONDE

Grâce à une équipe dynamique, placée sous le signe du partage et des initiatives, les cours deviennent une exploration multiple.

Les arts martiaux sont des vecteurs d’histoire depuis toujours. Riches de traditions et de connaissances, l’enfant découvre d’autres civilisations et d’autres cultures  à travers le mouvement. Il apprend à répéter des gestes séculaires à les interpréter, à les comprendre et à se les approprier.

En plus du judo,  les enfants peuvent se spécialiser dans d’autres disciplines comme l’Aïkido dès 9 ans, le Ju-Jitsu/self-défense et les arts martiaux chinois (Bagua, Tui-Chou et Tai-chi-Chuan) dès 12 ans.

Le Dojo est un endroit ouvert et les parents peuvent assister intégralement aux cours de leurs enfants s’ils le souhaitent.

Une petite bibliothèque partagée propose le temps d’un passage des lectures issues de coups de coeur.

Certains y déposent des livres, et tout le monde est libre de repartir avec un ouvrage sous le coude.

Le Dojo propose des activités satellites comme l’exploration de l’histoire une fois par mois, avec les cours Daisho (cours mensuel supplémentaire et gratuit): épées portées par les samouraïs de l’ère féodale ( pour les enfants motivés de plus de 7 ans), et l’exploration de l’environnement dans des stages Arts Martiaux et Nature en Ardèche pendant les vacances scolaires.

COURS OUVERTS ET AMPLITUDE

Pour permettre à l’enfant de s’essayer à ce qui lui plaît, en toute liberté,  il est possible d’inscrire son enfant au trimestre, ou en cours d’année. Ne rien forcer, laisser l’enfant s’épanouir à son rythme, répondre à son désir de pratiquer sans attendre l’année suivante, tout est mis en oeuvre pour répondre à l’envie et aux besoins actuels.

La gestion de l’emploi du temps extra-scolaire des enfants relève parfois du marathon!

A ce titre, le Dojo SHISEIKAN ouvre un même cours plusieurs fois par semaine ce qui permet de moduler le programme des enfants en tenant compte de leur biorythme et de leur vie après l’école. Certains préfèreront le sport en début ou en pleine semaine, d’autres le week-end.

Les cours sont proposés sur 4 jours : lundi, mardi, mercredi et  samedi  pour les 5-6 ans, mercredi, jeudi, vendredi et samedi pour les 6-9ans.  et sur 3 jours : mercredi, jeudi et samedi pour les 9-13 ans.

En outre les plannings des cours permettent à l’enfant de s’inscrire pour une à deux sessions par semaine, ce qui est un plus pour un enseignement doux autant que pour les enfants les plus motivés.

Enfin, le Dojo  propose également des cours pour les adultes (Arts énergétique, Yoga,  Pilates, Qi Gong, Arts martiaux, Théâtre…).

L’équipe très accueillante du Dojo SHISEIKAN se fait toujours un plaisir de répondre aux demandes et de présenter les lieux.

La simplicité et le naturel de l’endroit est en lui-même un dépaysement zen.

N’hésitez pas à venir sur place !

                                                 

Petites Questions à Stéphane Chovet (responsable du Dojo SHISEIKAN)

-Qui êtes-vous Stéphane Chovet?

That’s the question…

-Qu’est ce qui vous a conduit aux arts martiaux?

Mon papa m’a conduit aux arts martiaux mais aussi les aventures d’Ulysse et de tous les héros et guerriers qui ont jalonné mon enfance et adolescence et que j’apprécie toujours particulièrement. Mon arrivée sur Paris à 22 ans a été aussi déterminante avec la rencontre et la pratique auprès de nombreux maîtres d’arts martiaux (Levannier, Abbé, Yang Jwing Ming, Palma, De Peretti…).

-Comment êtes vous venu à diriger le dojo Shiseikan?

Je donne des cours d’arts martiaux depuis 1993. En 2000, j’ai eu l’opportunité de donner de nombreux cours au dojo de J Peretti. Nous nous étions entendus pour je reprenne à terme son dojo. En 2007, alors que nous étions sur le point de faire la transaction, il a préféré garder le dojo. S’en séparer, c’était perdre sa raison d’être ce que j’ai toujours compris. Je suis donc parti en quête d’un autre lieu et en rencontrant Luc Levannier dont j’avais été élève de judo, ce dernier m’a fait part qu’il pourrait me céder le dojo Shiseikan mais qu’il fallait que je fasse un an d’essai. C’est ce que j’ai fait et comme cela c’est très bien passé, j’ai repris le dojo Shiseikan.

-Comment définissez-vous le dojo Shiseikan?

Le dojo Shiseikan, c’est le lieu où l’on pratique avec cœur selon la devise instaurée par Maître Abbé lors de sa création en 1947. C’est aussi selon une autre traduction du mot « shiseikan » le lieu de la vie et de la mort que j’associe à la notion de métamorphose et celle de « Do ». Cette voie, c’est avancer sur un chemin où les épreuves qui jalonnent le parcours ne sont pas une fin en soi mais des opportunités pour chacun à progresser en sagesse, en compassion et en stabilité mentale. Cette voie n’est pas l’apanage des seuls japonais avec la notion de Do, elle est universelle et se nomme Tao pour les chinois, Maat pour les anciens égyptiens, Rta dans l’Inde védique et Païdeïa en occident et dans l’antiquité. Fondamentalement elle aide les individus à être plus ouverts, responsables et investis pour le bien commun.

AUTEURE DE L’ARTICLE : ANNELISE VELASCO

Pour plus d’informations sur les activités et horaires:

Dojo SHISEIKAN 75 rue Lecourbe 75015 Paris

métro Volontaire ou Sèvres-Lecourbe

lundi  et jeudi 10h00 – 22h00

mardi et vendredi  09H00- 22h00

mercredi 9h30-22h00

Samedi : 10h00 – 20h00

Téléphone: 01 45 67 51 51 / 06 77 70 77 29

email: info.shiseikan@gmail.com

le site du Dojo Shiseikan: https://dojoshiseikan.wordpress.com/