Le jardin d’enfants du 15e, une alternative à l’école maternelle

Le jardin d’enfants du 15e, une alternative à l’école maternelle

L’école maternelle n’est pas l’unique voie pour épanouir et éveiller les enfants de deux et demi à six ans. Comme d’autres arrondissements de Paris, le 15e propose une structure alternative et originale : le jardin d’enfant. Ici, pas d’instituteurs, mais des éducateurs de jeunes enfants et des auxiliaires de puériculture, tous rattachés à la Ville de Paris. Explications.

Le jardin d’enfants s’inscrit dans la continuité de la crèche et comporte plusieurs atouts : proximité entre les professionnels et les enfants, accueil bienveillant, structure à taille humaine… Il propose un mode d’accueil journalier (4 jours sur 7, de 8h15 à 16h45) à mi-chemin entre la crèche collective et l’école maternelle.

 

Un apprentissage par le jeu

Le jardin d’enfants propose des activités pédagogiques favorisant l’éveil des enfants et les prépare progressivement à l’entrée au cours préparatoire. Il comprend une classe de petite section, une de moyenne et une de grande section. Chaque classe comporte 20 enfants maximum, ce qui permet à l’éducatrice de bien connaître leurs besoins particuliers et de créer un lien de proximité avec chacun d’entre eux. Le jardin d’enfant ne fait pas partie de l’éducation nationale, mais il suit tout de même les programmes de l’éducation nationale afin que les enfants puissent bénéficier -en fin de grande section- de tous les apprentissages et prérequis nécessaires à l’entrée à l’école élémentaire. Ce qui change  -par rapport à une école maternelle- c’est la façon les apprentissages sont abordés. Les savoirs nécessaires sont transmis aux enfants de façon ludique. Plusieurs types de pédagogie sont utilisées (Frenet, Montessori, Cousinet…).

 

 

L’accueil s’effectue les lundis, mardis, jeudis et vendredis, toute la journée. Le jardin d’enfant propose également 20 places pour le mercredi matin, réservées aux enfants inscrits en centre de loisirs dans une école maternelle, le mercredi après-midi. Le jardin d’enfants accueille également quelques enfants handicapés (tous types de handicaps). Autre particularité des jardins d’enfants : la mixité sociale et culturelle. Les jardins d’enfants sont tous situés dans des logements de Paris Habitat. Historiquement, les jardins d’enfants ont été créés comme mode de garde pour permettre aux femmes habitant dans les logements de Paris Habitat de travailler. Le jardin d’enfants du 15e date de 1929. L’équipe du jardin d’enfants du 15e se compose de trois éducatrices de jeunes enfants (une pour chaque section), deux agents de service (pour épauler les éducatrices) et des stagiaires à temps plein. Mais aussi, une éducatrice et une auxiliaire de vie partageant leur temps entre plusieurs jardins d’enfants à Paris. Par ailleurs, un médecin et un psychologue viennent régulièrement observer les enfants.

 

Des rituels pour aider l’enfant à avancer à son rythme

Une journée type au jardin d’enfant du 15e débute par un rituel -intitulé  Quoi de neuf ce matin ? »- invitant chaque enfant à s’exprimer sur le sujet de son choix.  Grâce à ce rituel, les enfants qui le souhaitent peuvent, par exemple, raconter leur week-end, une anecdote survenue lors de leur trajet vers l’école, une fête de famille récente… cela permet à l’enfant de comprendre une consigne, de travailler le langage, mais aussi d’écouter les autres, de s’intéresser au groupe au sein duquel il évolue. Après le Quoi de neuf ce matin ?, les éducatrices notent les présents et les absents et expliquent -lorsque cela est possible- la raison de l’absence. Ce n’est qu’après cela que chaque classe aborde les notions requises selon la section (apprentissage  des couleurs, des chiffres, des lettres par tous types de jeux : manipulations, ateliers autonomes, fiches et exercices ludiques sur cahier… ). Les enfants de grande section jouent même aux apprentis philosophes en échangeant autour de notions qui leur permettent de parler librement, sans jugement.

Au jardin d’enfants, il n’y a pas d’évaluations trimestrielles comme à l’école maternelle, où chaque compétence est notée comme acquise, non acquise ou en cours d’acquisition. A l’issue des 3 années au jardin d’enfants, les enfants sont prêts à intégrer le cours préparatoire. Les parents les inscrivent dans une école publique de leur quartier ou dans l’école privée de leur choix.

 

 

*Pour inscrire son enfant au jardin d’enfants du 15e, il faut déposer un dossier d’inscription auprès de la mairie du 15e, accompagné de pièces justificatives (par exemples, livret de famille, justificatif de domicile, pièce d’identité, avis d’imposition ou de non imposition). Le coût de l’accueil varie en fonction des ressources et de la composition de la famille (coût : entre 2,62 euros par mois et 149,99 euros par mois). Ces frais font l’objet d’un crédit d’impôt.

*Pour tout renseignements : Jardin d’Enfants Mairie de Paris 11 Rue des 4 Frères Peignot, 75015 Paris :  01 45 77 68 16. Paris compte 22 jardins d’enfants répartis sur plusieurs arrondissements.

Hélia Hakimi-Prévot