Frangin Frangine

Cette semaine, nous vous présentons une jolie marque de vêtements qui s’adresse aux frangins et frangines, mais aussi, aux mères qui chérissent leurs « kids ». Une marque 100% authentique, conçue pour accompagner les petits et grands moment de la Vie.

Frangin Frangine, c’est avant tout une marque de vêtements authentique et créative, dotée d’une forte personnalité. Créée en 2009 par trois mamans stylistes en 2009, elle est, aujourd’hui, entre les mains de deux fans de la première heure  : Aude Aubron -spécialisée dans le suivi de production, le « sourcing » et l’achat de produits- et Mylene Kiener, dédiée au développement commercial, à la communication et au marketing de la marque. Ces deux mamans passionnées sont également épaulées par Margaux, styliste. « Nous avons chacune notre histoire et notre personnalité. Mais nous avons à cœur de conserver l’ADN de la marque », souligne Mylène Kiener.

Des vêtements élégants mais « sans chichis »

Depuis ses origines, Frangin Frangine propose une gamme de vêtements et accessoires (du 3 mois au 18 ans) élégants mais « sans chichis », avec une petite touche rétro qui nous rappelle les années 30. Bloomers, blouses avec collerettes, jupes à bretelles, gilets moumoutés, sarouels, guimpes… autant de pièces qui font craquer les amatrices de looks à la fois chics et décontractés, indémodables et originaux. « Nous pensons que les enfants doivent rester des enfants : insouciants, joyeux, rêveurs, confiants et libres… Tous nos vêtements sont conçus pour leur permettre de s’exprimer pleinement : rire, courir, se rouler dans la « gadou » ou sauter dans une flaque d’eau ! Nos matières sont naturelles, confortables et faciles à entretenir : tout passe en machine. De même, nos vêtements s’enfilent facilement : les blouses, par exemple, ne comportent pas de boutons. Quant aux pantalons, ils sont doublés pour apporter un maximum de confort à l’enfant », indique Mylène Kiener.

Assortir les frangins, mais aussi les mères et les filles

Outre le confort, la qualité des textiles proposés est également essentielle. Car Frangin Frangine c’est aussi des vêtements que l’on peut se passer de frangin(e) à frangin(e). Des vêtements qui vieillissent bien, des pièces qui durent. « Nous aimons également assortir les frères et les soeurs, ainsi que les filles et leur maman ! Nous avons, ainsi, imaginé des tissus qui se déclinent en plusieurs pièces. Nous utilisons, par exemple, le même tissu pour une robe, pour le col d’une blouse ou pour un pantalon. Nous avons également développé une gamme de vêtements mère/fille. Cette collection est très prisée de nos clientes », indique Mylène Kiener. Si les pièces conçues pour les mamans ont autant de succès, c’est qu’elles sont raffinées, bien coupées, de qualité… et au même prix que les vêtements pour enfant ! Les blouses, par exemple, ne coûtent que 39 euros pour les filles comme pour les mamans.

Des pièces créées à Paris, fabriquées en Europe

Chaque année, la marque propose deux collections de saisons agrémentées d’actualités et de surprises. « Nous avons récemment lancé une collection capsule de jolis pyjamas. Beaucoup de mamans travaillent et ne voient leurs canailles que le matin ou le soir, en pyjama. Certaines nous disent qu’elles ont du mal à dénicher de beaux vêtements qui accompagnent les nuits de leurs enfants. Par le biais de cette collection capsule, nous répondons ainsi à leur demande », assure Mylène Kiener. Autre collection capsule incroyable : celle dédiée aux fêtes est, actuellement, disponible sur le site Internet de Frangin Frangine. Ces jolis vêtements sublimeront nos enfants pour Noël et les festivités du nouvel an !

Aujourd’hui, Frangin Frangine commercialise ses vêtements via son site Internet (www.franginfrangine.com), les ventes privées à domicile et les « pop-up store ». Le dernier s’est tenu, en novembre, rue du Cherche-Midi, à Paris. L’occasion pour Aude et Mylène de rencontrer leurs clientes, d’échanger avec elles et de nouer des liens.

A noter : toutes les pièces de la marque sont créées à Paris et fabriquées en Europe, vendues en direct et sans intermédiaire. Ce qui permet de proposer un prix juste. « Nous pensons qu’en matière de mode enfantine, les prix doivent rester intelligents et cohérents. Nous mettons aussi un point d’honneur à conserver une proximité avec nos ateliers de production et tous ceux qui participent à l’aventure Frangine Frangine », note Mylène Kiener. Nous aussi, nous voulons faire partie de l’aventure… Nous sommes « fans » de la marque. Bonne route Frangin Frangine !

Hélia Hakimi-Prévot

Suivez Frangin Frangine via

-son site Internet www.franginfrangine.com,

-Instagram : franginfrangine,

-Facebook : Frangin Frangine,

-Pinterest : Frangin Frangine