Connaissez-vous l’histoire de la maternité de Necker ?

 

 

Necker, une maternité de renommée mondiale en plein cœur du 15e !

A 10 minutes à pied de la station de métro Sèvres-Lecourbe (ligne 6), la maternité de Necker gère plus de 3 000 naissances par an. Ouverte à toutes les futures mères, elle est adaptée aux grossesses normales, mais aussi, à risques ou pathologiques. Elle bénéficie d’une équipe médicale à la pointe de la recherche en matière de diagnostic prénatal et de suivi des grossesses à risque foetales.

Connaissez-vous l’histoire de la maternité de Necker ?

Au XVIIIe siècle, les hôpitaux étaient des lieux à haut risque de propagation d’infections. Pour protéger les mères venant d’accoucher et leurs bébés, les responsables politiques de l’époque avaient décidé de séparer géographiquement les maternités françaises des hôpitaux prenant en charge des pathologies plus générales. Ainsi, lorsque Madame Necker, ministre des finances de Louis XIV, permit la création d’un hôpital dédié aux enfants malades à Paris (le fameux hôpital Necker !), celui-ci n’avait pas de maternité.

Aujourd’hui, il n’y a bien évidemment plus lieu de protéger les maternités des risques d’infection pouvant être véhiculées par les hôpitaux. Les règles d’hygiènes hospitalières ont bien évolué ! Hôpitaux et maternités peuvent donc être rassemblés au même endroit, sans risque pour la mère et l’enfant à naître. Dans ces conditions, un hôpital comme Necker, dédié à la santé de l’enfant, se devait d’avoir sa propre maternité.

« Le projet d’une maternité à Necker a été le combat de deux médecins dès les années 80 : Claire Fékété et Yves Dumez. Ils se sont battus pour permettre l’ouverture d’une maternité à l’hôpital Necker », témoigne le Pr Yves Ville, chef de service de gynécologie-obstétrique de l’hôpital Necker, à Paris. Ce projet a été rendu possible, dans les années 90, grâce à un important projet immobilier soutenu par Jean-François Mattei (ministre de la Santé de l’époque).

La création d’une maternité au sein même de l’hôpital Necker avait pour objectif de faire naître les enfants dans les meilleures conditions, notamment ceux ayant des pathologies nécessitant une prise en charge rapide (dès la naissance, voire in utero) », souligne le Pr Ville. En effet, bien que le service néonatal de l’hôpital Cochin (14e arrondissement de Paris) était performant, il ne disposait pas des spécificités nécessaires pour permettre à des chirurgiens d’intervenir dès la naissance de l’enfant, si nécessaire.

Ouverte en 1993, la maternité Necker bénéficie d’un concept novateur et performant : celui de la multidisciplinarité.
« Notre centre de diagnostic Prénatal est composé d’obstétriciens, d’échographistes, de pédiatres, de chirurgiens pédiatriques maxillo-faciale et plastique, de neuro-chirurgiens, cardiopédiatres, néphro-pédiatres, neuro-chirurgiens, pneumo-pédiatres, généticiens, psychiatres, sage-femmes, psychologues exerçant tous à Necker… Depuis 2012, les locaux de la maternité se sont agrandis, le nouveau bâtiment Laennec, est un véritable vaisseau amiral qui regroupe toutes les compétences périnatales au sein d’un même lieu. Un seul couloir sépare les salles de naissances des blocs opératoires et du service de réanimation. Cela permet une prise en charge optimale et ultra rapide du bébé en cas de problème à la naissance », confie le Pr Ville.

Hélia Hakimi-Prévot